3 petits accords

3 petits accords

L'atelier des Lumières: Gustav Klimt

« Qui n’a pas rêvé, tel Mary Poppins, de sauter à pieds joints dans un tableau ? »

(France inter)

 

 

Dans un quartier où on a plus souvent l’habitude de flâner en terrasse, il a suffi ce soir de pousser la porte d’une vieille fonderie rue St maur pour que subitement, tout s’émerveille… et que les tableaux se mettent à danser tout autour de nous.

 

Ainsi un nouveau lieu (plein de promesse !) vient d’ouvrir ses portes à Paris : L’atelier des Lumières.

Pour sa première, il nous transporte au cœur des œuvres de Klimt et de Hundertwasser :

 

« une immersion dans l’art et la musique ».

 

On pénètre dans un univers magique…

 

Cliquez ICI pour accéder au site de l'expo

 

 

Voilà une idée de sortie en famille à ne manquer sous aucun prétexte si vous êtes sur Paris.

 

Définitivement terminées les visites statiques et passives dans les musées. Ici, le spectateur ( et oui, j’ai bien écrit le spectateur !) ne fait plus qu’un avec les œuvres projetées tout autour de lui, sur les murs, sur le sol.

 

 

 

Il faut avouer que ce n’est pas toujours évident d’emmener ses enfants dans des expos, de réussir à suffisamment les intéresser pour apprécier tous ensemble ce moment : « Parle moins fort »... « Arrête de courir »... « Ne touche pas »…

 

Ici l’art nous ouvre ses portes en se rendant accessible à tous.

 

" L'immersion y est émotionnelle plus que pédagogique ».

 

Vos enfants pourront vagabonder dans cet immense espace en toute sécurité au gré de leurs émotions. Ils pourront toucher, courir ( pas trop non plus !!) et danser au milieu de ces œuvres. Vous vous surprendrez peut-être vous même!!

 

 

 

« Le résultat est un déluge de couleurs éclatantes où à la fois on retrouve la forme de l'usine mais où le spectateur perd assez vite ses repères. Car les reproductions immenses du Baiser ou de Judith I, tableaux de Klimt tellement célèbres qu'ils en seraient familiers, deviennent soudain imposantes, presque intimidantes. Un effet de défilement, au sol, procure la sensation déstabilisante de marcher sur un tapis roulant tandis que la musique achève le processus d'immersion »

(sciences et avenir)

 

 

 

 

La page de france inter présente l'exposition et propose deux extraits d'interview du directeur artistique. 

 

Cliquez ICI pour accéder à l'article de france inter

 

 

C’est l'occasion de sensibiliser les enfants à ces œuvres qu’ils pourront par la suite retrouver dans des musées, sur internet et même en classe !

 

 

 

Et pour ceux qui désirent mettre du sens à ce parcours immersif ("regarder c'est toujours penser, ce qui est très différent du simple fait de voir": La Croix) , je vous conseille dès votre arrivée de vous diriger vers les escaliers, de monter à l’étage. Derrière un mur vous trouverez quelques explications qui aident à comprendre les différentes projections.

 

 

 

Pour aller plus loin, voici un lien pour accéder à l'article de la revue des beaux arts: "Gustav Klimt, magique en sons et lumières".

Et un autre pour accéder à l'article de la Croix:

 

 

Cliquez ICI pour accéder à la revue des beaux arts

Cliquez ICI pour accéder à l'article de La Croix

Et pas de stress de louper le début… Il n’y a pas d’horaire de séance.. Les expositions sont projetées en continu

!!!

 



06/05/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres